Julien, le directeur sportif de la course a truffé le marathon de contrôles de passage virtuels. Pas moins de dix-huit CPV ponctuent le tracé, soit autant de risque de les manquer !