L’apothéose rose

C’est après avoir dormi dans le plus grand confort et parfois jusqu’à des heures bien plus tardives que le rythme effréné qu’elles ont connu ces derniers jours que les Roses ont pu profiter pleinement de Marrakech et de la soirée de gala.

Pause touristique à Marrakech

Les piscines des hôtels on accueilli un défilé de Roses reposées et toujours aussi souriantes. Les difficultés rencontrées durant la semaine de course se sont évaporées et les filles se sont baladées pour découvrir que ville superbe, méconnue de certaines. Passage obligatoire par la medina et découverte des souks, déjeuner sur l’une des merveilleuses terrasses de la ville, escapade au tout nouveau Musée Yves Saint-Laurent qui a ouvert ses portes il y a à peine 48 heures, inévitable soins au spa après de rudes journées sur les pistes, les distractions ne manquent pas à Marrakech. Et ensuite venu le temps de quelques préparatifs pour la grande soirée.

Soirée mémorable de remise des prix

Une soirée de gala qui s’est tenue sous un ciel radieux et une température idéale de 28°c dans l’écrin du jardin de l’Atlas Asni, où plus de 600 invités étaient attendues : les Roses, leurs familles, l’organisation ainsi que les partenaires et les amis de l’événement.

Après la diffusion du JT et de la pastille décalée “La vie off Rose” de JB Goupil qui ont encore une fois ravis l’assemblée, Charlie et Catherine de l’équipage québécois 524 (SSV), du Cirque du Soleil, se sont vu décerner la victoire sur la scène trônant devant l’impressionnante piscine du site. Les ont accompagnées sur le podium les équipages 72 (Carolanne et Samantha, 2èmes) et 528 (Mélanie et Francesca, 3èmes).

Un immense bravo à elles, car comme cela a déjà été plusieurs fois évoqué durant le rallye, cette édition était particulièrement corsée. Une mention spéciale à la motarde qui a courageusement bouclé son Trophée en solo, avec une énergie et un enthousiasme contagieux.

C’est une fête mémorable qui s’en est suivie, mise en musique par DJ Arnold Jacks, également commissaire au PC Course toute la semaine. Le ballet des étoiles filantes s’est mêlé à celui des Roses exaltées et déchainées.

              
Ok