Dans les Yeux de ...

Jean-Jacques Rey, directeur de course

samedi 21 oct. - 19h00

Cette année, la barre a été placée un peu plus haut pour le plus grand plaisir des 245 Roses présentes sur le rallye. Malgré les somptueux paysages qu’elles ont traversés, les filles ont été confrontées à des difficultés de terrain et d’orientation, mises en évidence dans cette édition 2017, 17e du nom. J’ai, comme d’habitude, été surpris par la capacité de toutes ces femmes à surmonter les aléas que nous avions soigneusement dosés sur les pistes. L’étape des dunes fut un point d’orgue de ce trophée au même titre que l’étape marathon dans laquelle elles ont roulé, pour certaines, plus de quinze heures. J’ai été agréablement surpris par notre motarde qui a réalisé quasiment un sans-faute toute la semaine. Les quads ont aussi tiré leur épingle du jeu. Cette année le podium sera placé outre-Atlantique puisque nos cousines québécoises ont été brillantes même si les Françaises, couteau entre les dents, n’ont pas démérité.

Grosse satisfaction cette année pour l’organisateur que je suis. Très peu de problèmes mécaniques, notre équipe médicale quasiment au chômage. Cette semaine sportive, s’est parfaitement déroulée sous le soleil du grand sud marocain.

              

Julien, directeur étapes

vendredi 20 oct. - 22h45

Cette année, je suis particulièrement satisfait du parcours tracé, ponctué de petites choses qui ont vraiment bien fonctionné. J’avais envie d’axer la course sur des passages dans des oueds, plus fréquemment que lors des éditions précédentes, car ce type de terrain colle bien à l’image du rallye-raid. Cette option s’est révélée très ludique pour les pilotes et les copilotes se sont aussi éclatées côté navigation.

Les recherches de trajectoires ont suivi un rythme intéressant et les paysages traversés ont, je crois, ravi les participantes. A l’issue de cette édition 2017, je garde en tête une compilation de beaux moments, d’images de Roses exaltées qui ont su profiter de chaque instant malgré les difficultés qui se sont présentées à elles. J’ai souvent entendu dans leur bouche “c’était dur, mais c’était génial”, une réaction qui répond parfaitement à ce que nous recherchons en phase de reconnaissances: pousser les filles vers leurs limites, pour qu’elles en ressortent grandies, et riches d’une expérience éprouvante mais intense.

              

Juliette, présentatrice du JT Trophée Roses des Sables

jeudi 19 oct. - 20h44

Venir sur le trophée Roses des Sables représente énormément pour moi. Tant sur l’aspect sportif que sur l’aspect humanitaire, les deux causes font la force de ce trophée.

Durant l’aventure on a devant les yeux la représentation du courage, de la persévérance et de la générosité. On ne peut pas revenir intacte, beaucoup de choses bougent en nous durant cette aventure. On revient à l’essentiel, et c’est un cadeau de pouvoir le faire.

Pour cette 17ème édition Desertours et 31.22 Prod’ m’ont fait confiance pour présenter et commenter les JT quotidiens, je prends très à cœur ce rôle et j’en suis extrêmement honorée.

Depuis quelques années maintenant que je connais cette grande famille, je suis comblée de pouvoir partager ces moments inoubliables, ces moments qui me portent ensuite dans ma vie quotidienne de femme. Le trophée Rose des Sables, est bien plus qu’un trophée, cette expérience marque une vie.

              

Rémy, premier rallye dans l’organisation

mercredi 18 oct. - 18h00

Je participe aujourd’hui, avec vous tous, à mon tout premier rallye. C’est une belle aventure humaine, les participantes ne se connaissent pas entre elles et arrivent parfois avec des interrogations sur ce qu’elles vont vivre. Et au final, entre l’aspect sportif, les rendez-vous solidaires et les échanges entre les équipages, on se rend compte qu’il y a une vraie communauté qui se crée; c’est ce qui fait aujourd’hui la réussite de cet événement.

Côté organisation, j’ai découvert de nombreuses missions. Il y a beaucoup d’entraide sur les pistes, sur le bivouac entre toute l’équipe d’organisation. Tout le monde s’épaule pour permettre la réussite du rallye. Nous avons initialement tous des métiers différents, aux antipodes de la logistique terrain et pour autant une fois sur place nous mettons tous la main à la pâte. C’est aussi une aventure humaine du côté de l’organisation, nous nous découvrons tous davantage, j’ai passé des moments que je n’aurais jamais pu vivre si j’étais resté derrière mon bureau.

              

Marielle Fournier, animatrice TV sur Teva

mardi 17 oct. - 22h40

Pour moi il y a trois ans, quand je faisais partie des concurrentes du Trophée, la photo dans les dunes pour l’association « Cancer du sein, Parlons-en » m’avait beaucoup touché … et je faisais partie de cette photo, avec le tee-shirt rose et le papier rose. Ce matin, quand j’ai vu toutes les roses partir vers les dunes et que je n’en faisais plus partie, ça m’a fait un pincement au cœur. Je n’étais que spectatrice. Mais en fait, de vous voir toutes prendre la pose, c’était génial. J’ai ressenti une vraie mobilisation de toutes pour parler de la maladie et pour sensibiliser les femmes au dépistage. Quel message vous avez réussi à transmettre au-delà du Maroc et au-delà du Trophée Roses des Sables. Bravo les filles !